Alan Ganoo estime que le gouvernement a considérablement alourdi les contributions et levies que payent les consommateurs depuis ses dernières années. Ce qui n’a pas permis à la population de profiter des baisses substantielles du prix des carburants sur le marché international.

Ce faisant, Ganoo déplore que l’Etat et la State Trading Corporation ont généré des milliards de surplus qui ont soit gonflé les bénéfices de l’importateur officiel de carburant à Maurice, soit contribué des milliards au budget de fonctionnement du gouvernement.