Le président du Mouvement Patriotique estime que deux événements récents ont contribué à relancer le débat sur l’utilisation de la méthadone dans le traitement contre la toxicomanie. Alan Ganoo affirme ainsi que l’addictologue David Mété a démontré avec succès que le recours au Suboxone et au Natrexone n’est pas la meilleure solution. Alors que les propos d’Anil Gayan ont, eux, jeté un doute sur sa réelle motivation par rapport à l’arrêt du programme de distribution de la méthadone.

Par ailleurs, Alan Ganoo a prévenu le gouvernement et Ivan Collendavelloo par rapport à la privatisation, même partielle, de la Central Water Authority. Pour le président du MP, une telle décision ne doit être prise qu’après mure réflexion.