« Gênés et bouleversés ». C’est le sentiment des députés du Mouvement patriotique (MP) à la suite de l’incident de ce mardi au Parlement. Alan Ganoo, le président du parti, explique toutefois que vu le comportement du leader de l’opposition à l’égard de la Speaker, celle-ci n’avait d’autre option que de l’expulser ainsi que Rajesh Bhagwan. Ganoo admet néanmoins que Maya Hanoomanjee n’a pas tout à fait gardé son calme lors des échanges avec Paul Bérenger et a trop tardé à donner un ruling sur le mot « manipulated ».

Le MP estime toutefois que la cause de l’incident, soit la gestion de la MBC, pose problème. Ganoo suggère ainsi qu’un directeur soit nommé au plus vite à la radiotélévision nationale et que des règles précises soient établies pour régir les relations entre le gouvernement et ses ministres et la MBC.

Raffick Sorefan a, lui, évoqué les plans d’investissements du gouvernement sur le réseau routier. Il a annoncé que le MP entame une réflexion approfondie sur l’opportunité de rendre le système de transport public entièrement gratuit. Vu que seuls « 25% à 30% » du public voyageur paient leurs tickets de bus pour le moment.

Photo : Raffick Sorefan, Alan Ganoo et Jean Claude Barbier.