Le sommet Union européenne-Afrique, qui s’est tenu ce mercredi et jeudi à Bruxelles, a été l’occasion pour Maurice d’engranger de nouveaux soutiens à la candidature de Jean Claude de l’Estrac au poste de secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

L’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), regroupant Djibouti (membre de l’OIF), la Somalie, le Soudan, le Sud-Soudan, l’Ethiopie, le Kenya ainsi que l’Ouganda, a dit soutenir le Mauricien. Pour l’ambassadeur Mahboub Maalim, secrétaire exécutif de l’IGAD, cette candidature permet « d’établir un pont entre des zones économiques et culturelles africaines variées, pleinement impliquées dans la mondialisation, et avec le reste du monde, notamment le monde francophone ».