Gayatree Dayal, élue 9e lors des élections du bureau politique mauve, n’a pas obtenu de poste de responsabilité. C’est également le cas de Danielle Selvon, l’unique députée du MMM. C’est à partir de ces deux constats que Françoise Labelle conclut que la femme «régresse» au MMM. Car, précise-t-elle, Arianne Navarre-Marie est la seule femme à détenir un des 8 postes clés du parti.

L’animatrice de la Plateforme pour un nouveau MMM en appelle, par ailleurs, à la ministre de l’Education sur la question des grossesses précoces. Elle réclame, d’une part, la mise en place d’un vrai cursus d’éducation à la sexualité. D’autre part, Labelle réclame un protocole établi et connu de tous dans le milieu scolaire pour prendre en charge les filles en situation de grossesse précoce.