La vedette de l’équipe milliardaire Manchester City, Yaya Touré, a été couronnée pour la troisième fois consécutive Footballeur de l’année de la Confederation of African Football (CAF). Lui qui avait tout récemment remporté le « December’s BBC  African Footballer of the Year », émule ainsi Abedi Pelé et Samuel Eto’o, seul deux autres joueurs ayant réussi ce « hat-trick ».

Le Ghanéen Abedi Pelé a remporté ce prix trois fois de suite de 1991 à 1993 alors le Camerounais Eto’o a reçu le prix de 2003 à 2005. Certes, Touré n’a pas remporté de trophée majeur pour le club et le pays l’année dernière, mais sa classe a brillé à la fois au niveau du club et pour les « Eléphants » de Côte-d’Ivoire.

La forme de Touré l’a également conduit à être le seul Africain à être inscrit sur la liste des 23 joueurs pour le Fifa’s World Player of the Year. Son plus proche concurrent pour le prix CAF était le joueur de Chelsea, John Obi Mikel. Le joueur de 26 ans avait aidé le Nigeria à gagner la Coupe d’Afrique des Nations en 2013, joué en  Afrique du Sud, et avait également aidé Chelsea à remporter la Europa League.

L’ancien attaquant d’Arsenal Nwankwo Kanu était le dernier Nigérian à remporter ce prestigieux prix en 1999. L’ex-joueur de Chelsea, l’Ivoirien Didier Drogba, a été finaliste en 2012, mais a remporté le prix du CAF en 2006 et 2009.