Le joueur de Manchester City, blessé hier lors du match opposant son équipe à Newcastle, l’a confirmé par tweet : « Je serai indisponible pour 8 semaines. » Le site du Daily Mail fait ainsi état des examens cliniques qu’a subis le footballeur ce matin, à l’hôpital Bridgewater. Les scans ont révélé une rupture partielle du ligament au genou gauche. Sudouest.fr ajoute que le Français de 26 ans souffre également d’un épanchement au niveau du croisé.

Le meneur de jeu a été victime d’un tacle sévère, hier, à la 74minute de jeu, de la part de son compatriote et adversaire du jour, Mapou Yanga-Mbiwa. Sorti sur civière quatre minutes plus tard, il a causé des sueurs froides à son coach chilien Manuel Pellegrini. Celui-ci a déclaré après le match, à propos de sa blessure : « C’est sérieux. »

Cet incident n’a toutefois pas empêché Manchester City de remporter sa sixième victoire d’affilée en championnat avec un score de 2 à 0 face à Newcastle. Cela grâce aux buts d’Edin Dzeko et d’Alvaro Negredo, hier, à St James Park. Si Manuel Pellegrini est satisfait de la performance de ses joueurs, il se dit par contre déçu de celle de l’arbitre du match, Mike Jones.

« Nous n’avons pas eu d’aide de la part de l’arbitre aujourd’hui », a-t-il déclaré à la BBC. « Il n’a pas accepté le but de Newcastle car il y avait hors-jeu, c’est la seule chose dont Newcastle peut se plaindre. » Pellegrini fait ici référence au but non validé de Tioté : Yoan Gouffran étant en position de hors-jeu, l’arbitre a estimé qu’il faisait interférence.

Le coach a également remis en cause la décision de l’arbitre de n’accorder qu’un carton jaune à Mapou Yanga-Mbiwa. « Il aurait dû écopé d’un carton rouge », a ajouté Pellegrini sur la BBC.

En tout cas, que les fans de Nasri se rassurent. Il y a encore des chances de le voir participer au Mondial 2014.

Photo (via Wikipedia) : Samir Nasri (à g.) est sorti sur civière, hier, lors du match opposant son équipe à Newcastle.