Le couperet de la Fifa est tombé : Luis Suarez est interdit « de toute activité footballistique » durant quatre mois. L’attaquant écope également d’une suspension de 9 matches au niveau international et d’une amende d’environ £ 66 000.

Ce qui signifie qu’il ne pourra ni s’entraîner ni jouer pour son équipe nationale, l’Uruguay, lors des prochaines phases du Mundial 2014. Et qu’il n’évoluera pas, non plus, pour Liverpool lors du coup d’envoi de la prochaine saison anglaise. Soit 9 matches en Premier League et 3 en Champions League. Durant sa suspension, Suarez est aussi interdit d’accès de tout stade de foot. Durant cette période, il reste toutefois disponible sur le marché des transferts.

La sanction de la Fifa intervient après l’enquête ouverte suivant le dernier match de la phase éliminatoire de la Coupe du monde opposant l’Uruguay à l’Italie. Et lors duquel Suarez a mordu Chiellini, joueur de la Squadra Azzurra, à l’épaule.

« Un tel comportement, souligne Claudio Sulser, président du comité disciplinaire de la Fifa, est inacceptable sur un terrain de foot. En particulier lors d’une Coupe du monde alors que le regard des millions de gens est braqué sur les stars du foot. »

Le comité, précise-t-il, a pris en considération tous les « facteurs entrant en jeu dans ce cas » et le « degré de culpabilité de M. Suarez selon les provisions du code [de la Fifa, NdlR] ».

L’Uruguay compte faire appel de cette « décision excessive » pour laquelle il n’y avait « pas suffisamment de preuves », selon elle. « C’est une punition sévère », a déclaré Wilmar Valdez, président de la Football Association de ce pays. « J’ai vu des incidents beaucoup agressifs ces derniers temps. » Suarez ne pourra cependant pas jouer samedi. En effet, la sanction de la Fifa prend effet immédiatement et n’a pas d’« effet suspensif ».

Du côté de Liverpool, Ian Ayre, le chief executive, a déclaré : « Liverpool attendra d’avoir vu et analysé le rapport du comité disciplinaire de la Fifa avant de commenter cette affaire. »

Même l’un de ses sponsors officiels est intervenu. Dans un communiqué, Adidas a fait savoir que la compagnie « n’approuve pas le comportement récent de Luis Suarez ». Elle ajoute qu’elle lui rappellera « de nouveau le haut niveau d’exigence » qu’elle attend des joueurs qu’elle soutient. « Nous ne prévoyons pas d’utiliser Suarez pour des activités marketing additionnelles durant la Coupe du monde 2014. »

Sources : The Guardian, BBC – Photo :Getty Images via Rant Sports