Les fonctionnaires affectés au Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI) de Réduit déplorent le peu de considération de leur hiérarchie à leur égard. Ainsi, ils estiment que certains d’entre eux ont été discriminés lors  de récents exercices de promotion alors que d’autres estiment ne plus avoir leur mot à dire dans le choix de leur équipement de travail. Ils en appellent au Premier ministre pour que leur situation s’améliore.