Tout comme Showkutally Soodhun ce matin, le Premier ministre estime que les « manœuvres fomentées » par Dawood Rawat ont une « visée politique ». Dans un entretien accordé, à Paris, à ION News, ce dernier affirme que, parmi les grands partis du pays, c’est le MSM a le plus bénéficié du soutien financier du groupe BAI.

Certes, dit sir Anerood Jugnauth dans le communiqué émis cet après-midi, il était un « bon ami » avec Dawood Rawat. Soulignant sa « confiance » d’alors en cet « homme d’affaires intègre ». Toutefois, il affirme n’avoir « jamais approché » celui-ci « pour lui demander le moindre sou pour un quelconque financement politique » du temps où il était leader du MSM. Ce sont là des « accusations gratuites », avance-t-il.

Car, soutient SAJ, « c’est Monsieur Dawood Rawat lui-même qui venait me voir pour donner volontairement une contribution qui, en aucun cas, n’a dépassé Rs 250 000 ». Pour les législatives de 2014, SAJ réaffirme que le MSM n’a été financé ni par Dawood Rawat, ni par le groupe BAI.

Reponse de SAJ