La manifestation devant l’hôtel du gouvernement, ce jeudi 28 septembre, est une première étape. C’est le 7 octobre prochain que les femmes cleaners comptent marcher, à Rose-Hill, pour dénoncer l’inaction du ministère de l’Education pour augmenter leur salaire suite à un engagement pris par le ministère des Finances.

Reeaz Chuttoo, le président de la Confédération des travailleurs du secteur privé, explique que faute de régularisation des 629 femmes cleaners ne touchant que Rs 1500 par mois, elles auront alors recours à une grève de la faim pour revendique leur droit.