Le président de Bramcom Holding et mari de l’une des filles de Dawood Rawat a retrouvé sa liberté cette après-midi. En détention préventive depuis jeudi, Claudio Feistritzer s’est acquitté d’une caution de Rs 200 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 5 millions suivant la décision de la Bail and Remand Court (BRC) de le libérer. L’homme d’affaires s’est engagé à ne pas entrer en contact avec les employés du groupe BAI et devra se présenter trois fois par semaine à un poste de police proche de son lieu de résidence.

Exprimant sa satisfaction à la suite de la décision du BRC, l’avocat Gavin Glover s’est insurgé contre les pratiques de la police. Avant de noter que « les cours de justice continuent régulièrement à se mettre en travers d’une petite dictature qui se met en place slowly but surely ». Il appelle à un « réveil » des citoyens, faute de quoi « on finira très mal ».