Réunis à Port-Louis ce mardi, des travailleurs des transports publics ont décidé d’accorder une semaine au ministre Nando Bodha pour qu’il leur donne des garanties sur leurs conditions d’emplois après la mise en place du Metro Express.

Se disant lassés par le manque de dialogue avec le ministre des Infrastructures publiques et le gouvernement, le Front Commun Travayer Transport (FCTT) menace soit de démarrer une grève de la faim, voire, si ses membres l’avalisent, un mouvement de grève national dans le secteur du transport. Cela, explique Gorah Enatally, le président du FCTT, afin d’amener le gouvernement à comprendre l’importance de ce secteur.

Lors du rassemblement de ce 25 juillet, le leader de l’Opposition, Xavier Duval, le député travailliste Osman Mahomed ainsi que l’ancien ministre Roshi Bhadain ont été invités à prendre la parole afin d’exprimer leur soutien au mouvement des travailleurs du transport.