En janvier ou février, les autorités malaisiennes auront terminé les recherches dans une zone de 120 000 km². Ils arrêteront alors les recherches pour retrouver ce qu’il reste du vol de la Malaysia Airlines qui a disparu des radars le 8 mars 2014.

Pour Grace Nathan, dont la mère voyageait à bord du Boeing 777, ne pas savoir exactement ce qui est arrivé lors du vol est grave, car cette information pourrait permettre de prévenir des catastrophes aériennes similaires à l’avenir.

Les familles des victimes demandent donc à tous les Mauriciens qui estiment avoir découvert un morceau de l’avion de prendre contact avec les autorités afin de remettre de leur remettre les pièces. Ils demeurent également disponibles pour répondre à toute question à travers le mail : [email protected]

Des objets suspectés de provenir de l’appareil avaient été découverts sur une plage du sud-est, en novembre 2015. En mai de cette année, un débris d’avion avait été retrouvé par la police sur une plage de Gris-Gris. Un expert malaisien avait d’ailleurs été dépêché dans l’île.