Le compte est tout frais. Sa création date d’il y a quatre jours sur Facebook. Le but affiché : « créer ce nouveau compte (…) pour changer un peu d’idée. Ceci n’est pas pour la politique pour avoir des plaintes des citoyens et leurs (sic) porter mon aide si possible. » A première vue, il n’y a là rien qui sorte de l’ordinaire. Sauf que le profil en question porte le nom du Premier ministre Navin Ramgoolam. Et que le dernier statut, qui remonte à hier, se rapporte à des offres de prêt.

C’est là  le mode opératoire de certains escrocs sur le Net. Non contents de créer de faux comptes, ils usurpent également l’identité de personnes réelles, agrémentant le « nouveau » compte de photos volées sur un compte existant. Attention, donc, à ne pas ajouter comme ami ce deuxième compte au nom de Navin Ramgoolam. D’autant que les messages envoyés en privé pour demander des compléments d’information ont pour réponse ceci :

navin fake mail

[Mise à jour – 20h15] Sollicité, le bureau du Premier ministre (PMO) indique que « de toute évidence, c’est un faux profil ». Et que le PMO « est en train de prendre les mesures nécessaires ».