Follow Us On

Slider

«Sir Anerood, c’est sir Anerood, il a un langage propre à lui.» C’est ainsi que le Premier ministre a commenté l’attitude «foupamal» de sir Anerood Jugnauth (SAJ) face à des grévistes de la faim qu’il a décrit comme étant suicidaires.

Interrogé sur ces propos qui ont indigné les soutiens des femmes cleaners, le Premier ministre a assuré que SAJ n’avait pas l’intention de tenir un langage «répréhensible». Mais montrait plutôt son agacement face aux demandes des femmes cleaners et leur décision de recourir à une mesure extrême comme une grève de la faim pour se faire entendre.

Face au ministre mentor, le Premier ministre dit vouloir privilégier le dialogue, estimant que c’est le «consensus» qui permet de sortir des situations de crise.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Jugnauth: Les femmes cleaners ne seront pas employées par l’Etat

Le gouvernement met sur pied un comité technique pour se pencher sur le cas des femmes cleaners. Le Premier ministre...

Close