Le sarcasme du député travailliste n’a eu que très peu d’effet sur la Speaker de l’Assemblée nationale. Ayant invoqué un point of order pour suggérer à Maya Hanoomanjee de respirer et de prendre un break, Shakeel Mohamed a été immédiatement expulsé par la présidente de l’Assemblée nationale.

Devant des députés dissipés et querelleurs, Maya Hanoomanjee a eu fort à faire pour ramener l’ordre dans l’hémicycle. Elle a rappelé aux députés qu’ils sont vus en direct par une population qui juge leur comportement. La Speaker leur a aussi rappelé les règles parlementaires, notamment sur l’interdiction des élus de prendre la parole pendant que la Speaker est «on her feet». Mais les plaidoyers récurrents de Hanoomanjee semblent n’avoir eu que peu d’effet sur les parlementaires.