Les répercussions vont des troubles psychologiques aux arrêts maladie en passant par le coût du traitement des victimes financé par l’Etat à travers les hôpitaux et centres médicaux publics. L’ensemble de ces facteurs, estime Riad Sultan conduit à évaluer l’impact de la violence conjugale à Rs 2 milliards pour le pays.

Dans l’étude dirigée par ce Senior Lecturer de l’Université de Maurice, les causes de la violence conjugale sont aussi énumérées. Ces informations sont actuellement utilisées par le ministère de l’Egalité des genres pour élaborer son plan d’action national pour lutter contre ce phénomène qui touche 18% de femmes et 8% d’hommes.

Vous pouvez consulter les conclusions du rapport plus bas, sous la vidéo.

15MIns – Presentation IPV-26.05.17 PDF by ION News on Scribd