Une importante délégation de responsables de quelques uns des plus prestigieux établissements d’enseignement supérieur français sont actuellement à Maurice. Ce lundi, c’est à la résidence de l’ambassadeur de France qu’ils ont détaillé leurs projets d’implantation et leurs ambitions pour faire de Maurice un centre de rayonnement académique dans la région. C’est à l’International Campus for Sustainable and Innovative Africa (ICSIA) du groupe Medine que de grandes écoles et universités de renom français comptent s’installer.

Ainsi, l’Université Panthéon-Assas Paris 2 et l’Ecole Centrale de Nantes comptent démarrer leurs cursus à Maurice dès septembre si les accréditations nécessaires sont obtenues auprès de la Tertiary Education Commission dans les jours à venir. Ces deux établissements supérieurs de premier plan en droit et ingénierie respectivement, devront néanmoins patienter afin que toutes les étapes nécessaires soient suivies à la TEC a prévenu le ministre de l’Education Leela Devi Dookun.

A part ces deux établissements et l’ESSEC, déjà implantée à Medine, une demi-douzaine d’autres institutions de l’hexagone ont exprimé leurs intentions de s’implanter au sein de l’ICSIA. L’Université Paris Descartes, l’Ecole Nationale d’Architecture de Nantes, Ferrandi Ecole Française de Gastronomie ou encore l’Institut Supérieur d’Interprètes et de Traducteurs comptent ainsi dispenser des formations allant de l’urbanisme à la médecine.