C’est un fait rare. L’University of Mauritius Academic Staff Union, l’University Staff Union et la Student Union de l’université de Maurice (UoM) ont rencontré la presse ensemble pour tirer à boulets rouges sur la direction de l’établissement. Concentrant leurs tirs sur le vice chancelier, Dhanjay Jhurry.

Les trois regroupements reprochent au patron de l’UoM son manque de consultation. Ils estiment que les doléances soulevées par le staff académique et non académique ainsi que par étudiants ne sont pas tenues en compte par la direction.