L’opération de sauvetage du petit Julen Roselló a débuté ce mercredi 23 janvier au sud de l’Espagne. Une brigade spéciale de huit mineurs-secouristes a commencé à descendre ce matin dans le puits réalisé en parallèle du «borehole» de 100 m de profondeur et de 25 cm de large dans lequel le garçonnet de 2 ans est tombé il y a dix jours lors d’un pique-nique.

Plus de 300 personnes se sont relayées jour et nuit pour creuser ce puits afin de pouvoir atteindre Julen. Des experts estiment qu’il a une chance de survie en raison de la chute de température qui devrait ralentir son métabolisme. L’opération devait débuter hier, mais a été renvoyée en raison de problèmes techniques et géologiques.

Les secouristes sont descendus dans une cage spéciale et doivent creuser une galerie à l’horizontale à la main parvenir à l’enfant (voir illustration). L’opération est difficile en raison du manque d’espace, de l’absence de lumière et de la raréfaction d’oxygène à cette profondeur. C’est une opération sans précédent, souligne le quotidien espagnol El Pais, qui la qualifie de génie civil humanitaire en reprenant les propos de l’ingénieur en chef Ángel García Vidal.

 

Illustration : El Pais