Certains n’apprendront donc jamais des erreurs des autres. C’est le cas d’un jeune homme qui défraie la chronique sur Facebook depuis la fin de la semaine dernière. Réagissant à un statut d’une autre facebookeuse, il n’a rien trouvé de mieux que d’insulter les pratiquants d’une confession religieuse de Maurice.

Comme à chaque incident de ce type, la machine Facebook s’est vite emballée et une hate page dédiée au jeune homme et créée ce samedi n’a pas tardé à recueillir des dizaines de likes. Les ennuis du jeune homme ne devraient toutefois pas se limiter à Facebook. ION News a reçu confirmation de la police qu’une plainte a été déposée contre le jeune homme au poste de police de Rose-Hill.

Le dossier devrait être transféré à l’IT Unit du Central Criminal Investigation Department pour une enquête approfondie, ayant notamment pour but de retrouver le jeune homme. Le fait de tenir des propos racistes ou insultants envers une religion est passible de poursuites en vertu de l’article 206 du Code Pénal – « Outrage against public and religious morality » – ou de la « Computer Misuse and Cybercrime Act ».