Leurs proches ne perdent pas espoir. Et se mobilisent pour le faire savoir. En ce moment même a lieu une marche pacifique pour les condamnés dans l’affaire L’Amicale. L’objectif : que le dossier soit rouvert afin que l’innocence des quatre détenus puissent être prouvés. Car pour le collectif ZA4, à l’initiative de cette manifestation, et ses sympathisants, les frères Sumodhee, Shafick Nawoor et Abdool Nassed Keramuth ne méritent pas d’être en prison.

Les quatre hommes ont été trouvés coupables d’avoir incendié la maison de jeu port-louisienne, le 23 mai 1999. Ce qui avait provoqué la mort de sept personnes. Ils ont écopé d’une peine de 45 ans de prison.

Plus d’une centaine de personnes participent à cette marche, qui a démarré devant la maison des Sumodhee, à Vallée-Pitot. Parmi l’assistance, on pouvait reconnaître le député Reza Uteem, l’avocat Rama Valayden mais aussi des travailleurs sociaux. Tous se rendent au Kadhafi Square, à Plaine-Verte, où se tiendra un rassemblement dans les minutes qui suivent.