Pamplemousses, Rivière-du-Rempart, Moka et Flacq… Ce sont dans ces régions que 25 maisons destinées à des familles vulnérables seront érigées. Cela avec le soutien d’Emtel, à travers son CSR Housing Project. « Un toit convenable », est l’une des conditions de base « pour que quelqu’un puisse sortir de la pauvreté et vivre dans un environnement sain », a déclaré Shyam Roy, le CEO de la compagnie. « C’est un premier pas vers le progrès. »

Emtel s’est associée à la National Empowerment Foundation et au ministère de l’Intégration sociale pour ce projet. L’entreprise veut ainsi « réduire la pauvreté », a déclaré Shyam Roy et, surtout, venir en aide aux femmes, veuves, divorcées ou séparées de leurs conjoints et qui élèvent seules leurs enfants. Les bénéficiaires retenues sont déjà propriétaires d’un terrain ou le louent à bail mais ne peuvent, pour l’heure, y construire de maisons en dur. Le soutien d’Emtel, explique Shyam Roy, permettra justement à ces femmes, « qui font beaucoup d’effort pour nourrir leurs enfants et les éduquer », de franchir cette étape.

Shyam Roy a remis, ce jeudi, un chèque de Rs 3,8 millions au ministre de l’Intégration Sociale, Pradeep Roopun. Quelques-unes des bénéficiaires étaient d’ailleurs présentes à la cérémonie qui s’est tenue au siège d’Emtel, à Ebène.

Des maisons en bétons viendront remplacer celles qui sont toujours en tôle et en bois. Les Rs 3,8 millions ne sont qu’une première contribution, indique Shyam Roy. Une autre suivra lorsque les travaux de construction auront démarré. Le soutien d’Emtel ne s’arrête toutefois pas à l’aspect financier, souligne le CEO. Les employés d’Emtel, dit-il, feront un suivi de l’avancée des travaux et, lorsque celles-ci seront complétées, continueront d’accompagner les familles. « Nous les aiderons à emménager, nous leur rendrons visite, nous aiderons les enfants et leur apporterons le soutien nécessaire pour qu’ils puissent avancer », a assuré Shyam Roy.

Pradeep Roopun a, pour sa part, fait ressortir qu’Emtel est la seule compagnie dont les projets de Corporate Social Responsibilty (CSR) couvrent l’ensemble du territoire mauricien, c’est-à-dire Maurice, Agalega et Rodrigues. Les programmes de responsabilité sociale d’Emtel, note le ministre, sont bien planifiés et exécutés sur une base durable pour amener un changement réel dans la société ».

Les projets CSR ont touché divers secteurs dont la santé, l’éducation, le sport et l’environnement. Parmi ceux-là, on note « A fruit a day » dédié aux écoles ZEP, l’achat et installation d’un système photovoltaïque pour l’association Century, la collecte d’eau de pluie pour les besoins domestiques à Rodrigues, le don de poules pondeuses à des familles de Dubreuil pour leur propre consommation d’œufs mais aussi pour la vente, ou encore l’élevage de poules et de moutons dans une ferme intégrée à Agalega.

Photo : Shyam Roy, CEO d’Emtel, et Pradeep Roopun, ministre de l’Intégraion sociale, sont entourés de quelques-unes des bénéficiaires du ‘CSR Housing Project’ de la compagnie de téléphonie mobile.