Reeaz Chuttoo concède qu’il y a eu un « vent de panique » après l’annonce de la démission de Yogesh Rai Basgeet, administrateur spécial de la BAI jusqu’à ce mercredi. C’est ce qui a conduit la CTSP à organiser une assemblée générale des salariés de la clinique Apollo Bramwell ce jeudi soir. Afin d’informer les employés sur les récents développements et les rassurer sur les actions déjà en cours.

Anil Gayan a, par exemple, confirmé ce jeudi que les actifs de la clinique ont été transférés à la National Insurance Company. Le syndicaliste affirme aussi que les engagements pris par le gouvernement tiennent toujours. Il salue ainsi la venue éventuelle d’une équipe d’Apollo d’Inde qui passera en revue la direction de la clinique privée.

Toutefois, la CTSP déplore le flou entretenu sur le sort des employés locaux et des expatriés de la clinique privée. Ainsi, Reeaz Chuttoo demande aux ministres Vishnu Lutchmeenaraidoo, Soodesh Callichurn et Roshi Bhadain de prendre des engagements sur la préservation des emplois des salariés de la clinique.

Si les salariés locaux sont incertains sur leur avenir, les collègues expatriés se retrouvent, eux, dans des situations encore plus difficiles. En effet, selon Reeaz Chuttoo, un certain nombre de permis de travail des étrangers n’ont pas été renouvelés. Princess Barnabas, employée indienne d’Apollo Bramwell, explique que certains de ses collègues n’ont pu regagner Maurice après un déplacement dans leurs pays natal, faute d’avoir pu renouveler leur titre de séjour local.