Reeaz Chuttoo plaide pour l’ouverture d’une négociation entre la direction d’Air Mauritius (MK), l’intersyndicale de l’entreprise et la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) qui représente les intérêts des salariés d’Airmate. Le syndicat demande au ministère du Travail d’agir comme facilitateur lors des discussions portant sur le statut des salariés de la filiale de MK.

Pour Chuttoo, le principe de l’intégration des employés d’Airmate affectés à la section ground operations a été agréé par l’intersyndicale de MK. Ceux-ci bénéficieraient du même salaire que leurs collègues de la compagnie nationale effectuant le même travail mais pas nécessairement des mêmes avantages.