Une politique « revancharde » et des « promesses non tenues ». Les quatre élus rouges se sont relayés aujourd’hui pour dénoncer l’action du gouvernement depuis son accession au pouvoir, il y a un an.

Selon Shakeel Mohamed, « désorganisé », le gouvernement a démontré encore une fois cette semaine son « amateurisme » en tâtonnant sur le dossier de la compensation salariale. Ezra Jhuboo a, lui, estimé que le gouvernement n’a pas su relancer l’économie en défendant un programme de développement cohérent et réaliste.

Si Ritesh Ramful est d’avis que la politique du gouvernement se caractérise par son acharnement sur ses adversaires, Osman Mahomed a, lui, affirmé que l’ordre et la paix sont en train de se dégrader. Amenant, dit-il, les électeurs à se demander s’ils ont effectué le bon choix dans les urnes l’an passé.