La date des élections générales approche à une vitesse vertigineuse mais en ce qui concerne les projets de société des partis politiques, nos lanternes ne sont pas toujours bien éclairées. Des effets d’annonces, on en a beaucoup à l’approche de chaque élection générale mais pour leur application, on les renvoie aux calendes grecques comme d’habitude.

Je pense qu’il est essentiel que les manifestes électoraux soient publiés beaucoup plus tôt pour permettre aux électeurs de les étudier, de les disséquer afin de pouvoir faire un choix averti. J’espère que par la suite, cela provoquera une bataille d’idées et plusieurs débats contradictoires au lieu des insultes gratuites afin que nous, électeurs, puissions prendre une décision réfléchie et voter non pas sur une base communale ou sectaire mais sur un choix éclairé.

C’est malheureux qu’on ait vu de nombreux candidats/candidates parachutés dans des circonscriptions dont ils/elles ne connaissent pas les mandants ou la complexité. C’est regrettable aussi que les chefs de partis qui se croient omnipotents continuent de choisir les candidats sur une base ethnique. La réforme électorale ne fera rien pour changer ce processus.

Les candidats, en toute logique, auraient dû être choisis par un comité spécial des membres de chaque parti habitant dans ladite circonscription. Et c’est à ce moment qu’on pourra vraiment dire et voir ce qu’on appelle un candidat ou député de proximité. Il aurait été aussi souhaitable que le député élu habite la circonscription pour être plus disponible pour subvenir aux besoins et  régler les doléances de ses mandants.

C’est pourquoi, dès maintenant, je suggère aux électeurs de chaque circonscription de demander et d’insister auprès de chaque candidat aux prochaines élections générales de leur donner des réponses claires et précises sur les points suivants :

  •  Si c’est un candidat sortant, il/elle doit énumérer et élaborer sur les projets accomplis par ses efforts ou ceux de son parti pour votre circonscription et pour votre ville/village en particulier pendant les 5 années précédentes.
  • Que chaque candidat d’un parti ou d’une alliance ou même un candidat individuel produise un manifeste taillé sur mesure pour la circonscription où vous vivez, avec mention des projets détaillés pour votre ville/ village respectif. Ce manifeste doit  être un complément du programme gouvernemental proposé par son parti.
  • Que ceux et celles qui sont élus prennent publiquement l’obligation de publier leur contact personnel, c’est-à-dire téléphone, email, fax, que leurs mandants puissent les contacter après les élections générales. Trop souvent, beaucoup de politiciens disparaissent le lendemain des résultats pour réapparaitre juste avant les élections suivantes.

Ils/Elles doivent également publier à travers cette circonscription l’endroit, le jour et l’heure qu’ils/elles seront disposés à recevoir leurs mandants pour écouter et résoudre leurs doléances. Trop souvent, les gens se tournent vers les radios privées ou des organisations non gouvernementales pour régler leurs doléances au lieu d’aller vers la personne élue pour ce travail spécifique. La raison, l’indisponibilité de leur député quand les mandants ont des problèmes.

Je crois que c’est le moment propice de faire ces demandes parce que tous les candidats sélectionnés pour les prochaines élections sont au four et au moulin pour essayer d’épater les électeurs. Ils/elles seront disposés à vous écouter et vous donneront tout le temps nécessaire mais il faut insister sur des réponses précises, pas accepter des effets d’annonces dont ils/elles ont le secret.