Le leader de l’opposition estime que les obstacles administratifs invoqués par le ministère de l’Education sont surmontables. Pour Xavier Duval, comme le Central Electricity Board l’a fait, c’est au gouvernement de créer une entreprise qui pourra alors employer les femmes cleaners et bénéficier des contrats de nettoyage des écoles primaires et secondaires.

C’est ce qu’a expliqué Xavier Duval ce mardi 24 octobre à la suite de sa visite aux grévistes de la faim soutenant la cause des femmes cleaners.