Le leader de l’opposition estime que des débats parlementaires sur le rapport de la Commission d’enquête sur la drogue ne suffiront pas. Pour Xavier Duval, c’est un comité parlementaire qui doit éplucher le document afin de s’assurer que les changements adéquats soient effectués dans nos lois et nos institutions.

Le chef du PMSD estime ainsi que des doutes ayant été émis sur le fonctionnement de certaines institutions, comme certains départements de la police ou encore le système pénitentiaire, il est urgent de nommer des personnes indépendantes afin d’y effectuer des enquêtes et changements qui s’imposent.

Commentant la démission de Roubina Jadoo-Jaunbocus, Duval se désole que le Premier ministre n’a pas écouté l’avertissement du PMSD au moment de la nomination de celle-ci comme ministre en novembre 2017. Pour lui, cela aurait évité l’épisode de la démission pour le gouvernement. Le leader de l’opposition a également pointé du doigt les divergences de vue entre le chef du gouvernement et le ministre mentor sur le traitement à être accordé aux usagers de drogue.

Commission of Inquiry on Drug Trafficking Report (2018) by ION News on Scribd