Le gouvernement n’a aucune intention de faire voter une vraie réforme électorale et encore moins une loi efficace sur le financement des partis politiques. C’est le diagnostic qu’effectue Xavier Duval en affirmant que faute d’avoir un système qui assure la représentativité de toutes les composantes de la population, il est hors de question d’abolir le Best Loser System.

Le leader du PMSD dit aussi ne pas comprendre pourquoi le sujet d’un recensement ethnique est «tabou» à Maurice. Selon lui, cela se fait déjà dans d’autres «pays civilisés» auxquels Maurice doit emboîter le pas.

Commentant les rassemblements du 1er-Mai, le leader de l’opposition affirme que le MMM aborde cette date en étant affaibli et condamné à faire alliance avec le MSM. Duval dit d’ailleurs déceler une volonté chez Paul Bérenger de plaire à Pravind Jugnauth. Car selon le leader de l’opposition, le chef des mauves n’adresse pas de vraies critiques au Premier ministre.

Duval a aussi précisé que la question d’alliance ne se pose pas pour le moment au PMSD. S’il a dit précédemment que son parti devra en conclure une pour affronter les prochaines législatives, le leader des bleus précise que la question du partenaire sera tranchée le moment venu.