Suite à une demande de la famille de David Gaiqui, le leader de l’opposition dit qu’il compte les rencontrer ce vendredi.

Pour Xavier Duval, le fait que la police se fie trop aux aveux conduit à des abus. Il prend pour exemple le cas de Marcelin Azie, qui avait avoué un meurtre dont il n’était pourtant pas l’auteur. Cette situation, dit le leader du PMSD, indique que le système judiciaire local doit évoluer.

Le leader de l’opposition était au Morne, ce 1er février, pour la commémoration officielle de l’abolition de l’esclavage.