Les partis sont condamnés à s’allier pour prétendre remporter les législatives à Maurice. C’est à partir de ce constat qu’Adrien Duval estime que si le MMM songe à briguer les suffrages en solo, c’est parce qu’aucun parti ne souhaite s’allier à lui. L’élu bleu en conclut que dans le jeu d’alliances, c’est le PMSD qui a le vent en poupe. Etant «pli zoli mamzel» sur la scène politique.

Adrien Duval a également mis en garde l’Electoral Boundaries Commission (EBC). Faute d’action de la part de l’institution, le PMSD envisage des poursuites. Car selon l’analyse du parti, l’EBC «viole la constitution». Les élections étant faussées, affirment les bleus, par le découpage inadéquat des circonscriptions.