Xavier Duval l’affirme. Il a tout fait pour empêcher que le Conseil des ministres ne résilie le contrat de Betamax. Cela, explique l’ancien Deputy Prime minister de l’Alliance Lepep, parce que l’avis du Solicitor General était clair. Celui-ci aurait prévenu le gouvernement que le contrat était en «béton».

Face à une obligation de payer un peu plus de Rs 4 milliards de dédommagements à Veekram Bhunjun, Xavier Duval pense que la State Trading Corporation devra puiser dans ses réserves pour obéir à la décision du tribunal arbitral de Singapour. Une somme, se désole le chef du PMSD, qui sera finalement payée par le contribuable et les consommateurs.

La nouvelle est tombée en début de soirée, ce 6 juin. A la suite d’une procédure arbitrale, l’Etat a été condamné à reverser à l’entreprise de Veekram Bhunjun USD 125 millions de dédommagement pour rupture abusive du contrat de transport de carburants liant Betamax à la State Trading Corporation. La condamnation est assortie du paiement de frais à hauteur de USD 3 millions. Au total, c’est donc environ Rs 4,1 milliards que le gouvernement devra trouver dans les jours à venir.