Il était difficile de critiquer Arvin Boolell. C’est donc la personnalité du candidat du Parti travailliste qui lui a permis de rallier les votes. C’est ce qu’estime Xavier Duval. Toutefois, le leader du PMSD explique que son parti mènera une étude de terrain pour comprendre la contre-performance de Dhanesh Maraye à la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes.

Le mauvais score des bleus à la partielle conduit Xavier Duval à admettre qu’il sera «difficile» pour son parti d’aller seule aux prochaines législatives. Il confirme qu’il sera «compliqué» de négocier un rapprochement aussi bien avec le Parti travailliste qu’avec les autres formations politiques.

Retrouvez notre live ici: