Xavier Duval accuse Pravind Jugnauth de privilégier les mêmes attitudes que sir Anerood Jugnauth dans le passé. Le leader de l’opposition se dit ainsi «tracassé» par le regain des tensions interethniques ces dernières semaines.

Commentant la visite officielle du Chief Minister de l’Uttar Pradesh dans le pays, Duval affirme ne pas vouloir insulter un invité de la République. Toutefois, le chef du PMSD affirme qu’il aura l’occasion de dire au Yogi Adityanath ce qu’il pense de ses prises de position controversées lors d’un tête-à-tête, cet après-midi.

Trois jours après les propos outranciers de Mahmad Kodabaccus à l’encontre de la Speaker de l’Assemblée nationale, lors d’un congrès des bleus à Quatre-Bornes, Duval indique que le secrétaire général du parti n’occupe plus son poste et s’est mis en retrait de la politique. Pour le leader de l’opposition, son parti sort «grandi» de cet épisode car selon lui, c’est le seul à avoir sanctionné un de ses membres suite à un dérapage verbal.

Ce n’est pas pour autant que Duval a été tendre envers Maya Hanoomanjee, qu’il accuse toujours de présider le Parlement de manière partisane. Le leader de l’opposition confirme qu’il sera de retour dans l’hémicycle, ce mardi. Promettant de mener la vie dure à la majorité. Au passage, il a critiqué l’affrontement «manti manti» et «le match arrangé» entre Pravind Jugnauth et Paul Bérenger au Parlement, mardi dernier.