Le PMSD part de l’Alliance Lepep, « sur une question de principe », insiste le leader des bleus, en quittant son bureau de vice-Premier ministre et ministre du Tourisme vers 17h45, ce lundi 19 décembre.

Xavier Duval insiste que les 11 députés PMSD quittent le gouvernement « la tête haute ». S’ils ne seront pas au Parlement pour la séance de ce mardi, Xavier Duval prévient que son parti reviendra « en force » pour la séance suivante. « Ayant enfin les mains libres », le PMSD souhaite désormais faire partie d’une opposition unie. Duval laissant entendre qu’il est prêt à prendre le poste de leader de l’opposition.

Le leader du PMSD n’a pas eu droit à une exit interview avec le Premier ministre. Car, explique Duval, il n’a pu avoir un rendez-vous avec sir Anerood Jugnauth avant le retrait de son parti de l’Alliance Lepep. Le chef des bleus dit toutefois s’être entretenu avec les deux autres leaders de l’Alliance Lepep : Pravind Jugnauth et Ivan Collendavelloo.