Adeela et Laïna Rawat ainsi que Claudio Feistritzer devront à nouveau patienter. Ayant reçu le dossier d’enquête le 30 décembre, le bureau du Directeur des poursuites publiques dit ne pas être en mesure de confirmer quelles charges seront retenues contre les deux filles de Dawood Rawat ainsi que son gendre.

C’est le 28 février que la Cour de district de Curepipe réentendra l’affaire.