Les avocats de Navin Ramgoolam et d’Anil Bachoo n’ont pas vraiment bronché. Gavin Glover se contentant d’ironiser sur le fait qu’un délai « final » veut dire qu’il n’y en aura pas d’autres. C’est donc le 23 novembre prochain que le bureau du Directeur des Poursuites Publiques dira à la magistrate Adila Hamuth s’il compte poursuivre l’ancien Premier ministre dans le cadre de l’affaire Betamax. Le lendemain, ce sera au tour de l’ancien ministre des Infrastructures publiques de connaître la position finale de la poursuite.

Navin Ramgoolam fait face à des accusations provisoires de la police pour conspiracy et public official using office for gratification. Son ancien ministre répond, lui, d’accusations provisoires de breach of procurement act et conspiracy.