La ministre de l’Education affirme que le gouvernement a tenu compte des besoins des lauréats en augmentant la somme de leurs bourses d’études à l’étranger. En contrepartie, précise Leela Devi Dookun-Luchoomun, ils doivent revenir au pays après l’obtention de leur diplôme.

La ministre de l’Education a insisté sur la nécessité pour ces jeunes d’acquérir non seulement des connaissances académiques mais également les compétences pour mieux s’intégrer dans le monde du travail et de l’entrepreneuriat. C’était lors d’une réception organisée à Ebène en l’honneur des 45 jeunes ayant brillé aux examens du Higher School Certificate, ce 17 juillet.