Si le 9 year schooling retient l’attention, la réforme initiée par la ministre de l’éducation remodèle en fait les cycles primaire et secondaire du pays afin de permettre à chaque jeune mauricien de bénéficier d’une meilleure qualité d’enseignement. C’est ce qu’a expliqué Leela Devi Dookun-Luchoomun lors d’une longue présentation de son plan à la presse ce jeudi.

La ministre a insisté sur le fait que le nouveau système offre plus de chance aux jeunes de réussir, soit en tenant compte du développement tardif des aptitudes académiques ou en permettant l’orientation entre les filières académiques et techniques à différents niveaux.

Voir aussi la présentation powerpoint de la ministre.