Sudhir Sesungkur contre-attaque. Il réclame des dommages de l’ordre de Rs 25 millions à Pamela Seedheeyan et son avocat Vikash Teeluckdharry. L’enseignante avait, plus tôt cette année, saisi la police pour une Precautionary Measure contre le ministre des Services financiers, alléguant être harcelée sexuellement. Des allégations que le ministre avait récusées.

Sesungkur avait fini par porter plainte pour harcèlement et diffamation. Le dossier avait alors été référé au Central Criminal Investigation Department. Seedheeyan y avait aussi porté plainte.

Dans sa plainte logée en Cour suprême aujourd’hui, le ministre accuse Seedheeyan et Me Teeluckdharry de «faute», de «négligence» et d’«imprudence». Outre les Rs 25 millions, il la publication d’excuses dans tous les médias et sur toutes les plateformes en ligne ayant relayé leurs déclarations.

Sesungkur affirme que les «fausses» déclarations à la presse de l’enseignante et de son avocat le font passer pour un «délinquant sexuel et un ministre corrompu pour qui tous les moyens sont bons afin d’obtenir des faveurs sexuels».

Vikash Teeluckdharry aurait, de plus, agi de manière non professionnelle «en violation du code d’éthique» des avocats.

L’homme de loi avait notamment affirmé, à sa sortie du CCID, que Sesungkur serait arrêté sur la base du dossier solide de sa cliente. Il avait aussi porté plainte contre lui par la suite, se sentant diffamé par des propos du ministre sur les «avoka saroyar» dans un entretien accordé à l’express dimanche dans le sillage de cette affaire.

La semaine dernière, Jeetendrasingh Seedheeyan, l’époux de l’enseignante, a porté plainte à l’Independent Commission against Corruption. Alléguant que le ministre lui aurait fait, par personne interposée, une proposition pour siéger sur le conseil d’administration de l’Insurance Industry Compensation Fund. Une offre qui serait intervenue le lendemain de la Precautionary Measure.

L’affaire sera appelée en Cour suprême le 16 novembre.

Sudhir Sesungkur réclame Rs 25 millions de dommages à Pamela Seedheeyan et son avocat by ION News on Scribd