Un exercice de vérification avait bien été effectué sur Saeed Ahmed Saeed, patron de Stree. L’entreprise qui avait été chargée d’élaborer le « master plan » de Heritage City. C’est ce qu’indique une correspondance du cabinet de juristes Anjarwalla Collins & Haidermota, basé aux Emirats Arabes unis.

Le document, daté du 22 février 2016 et adressé au secrétaire financier Dev Manraj, décrit le patron de Stree, anciennement CEO de la firme Limitless, comme ayant un « substantial track record » dans les projets de développement depuis 1996. Et de citer, par exemple, son rôle comme « key team player » dans le développement foncier du groupe Nakheel, évalué à 50 milliards de dollars. Ou le fait que Saeed Ahmed Saeed a « développé et commencé les travaux » pour un projet de 6 milliards de dollars à Riyad ainsi que deux autres projets de même envergure au Vietnam et en Chine.

Le document dresse aussi la liste de sommités internationales de l’architecture, de la sécurité et de l’ingénierie avec lesquelles Saeed Ahmed Saeed collabore dans le cadre de ses projets de développement.

HC Due Diligence on SAS