L’avocat Kailash Trilochun réclame des dommages de l’ordre de Rs 417,6 millions à Sir Anerood Jugnauth et à l’Etat mauricien pour «faute lourde». Il leur a servi une mise en demeure ce vendredi à travers l’avoué Roshan Rajroop. Il explique s’être senti diffamé et insulté par les propos tenus par l’ex-Premier ministre le 12 septembre 2016 quant aux honoraires de Rs 19 millions qu’il a perçus auprès de l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA) dans l’affaire l’opposant à l’opérateur téléphonique mobile Emtel.

Beau-frère du ministre Nando Bodha, Kailash Trilochun explique qu’il fait face à un manque à gagner depuis que sir Anerood Jugnauth a tenu cette conférence de presse. Soit sur une durée de deux ans. Il déclare qu’il a dû fermer son cabinet l’année dernière. S’il a rouvert début juillet, Trilochun soutient n’avoir aucun client. Alors qu’il percevait jusqu’à Rs 1 289 723 mensuellement. Il a donc estimé ses pertes financières sur deux décennies à Rs 309 533 580 et les dommages moraux à Rs 108 108 108.

A ION News, Kailash Trilochun annonce une quarantaine de poursuites contre sir Anerood Jugnauth à travers des «private prosecution» vendredi prochain pour insultes et autres.

Mise en Demeure de Trilochun à SAJ by ION News on Scribd