Les conclusions du rapport étaient très attendues. La Banque de Maurice a décidé de le rendre public. Le rapport de nTan Corporate sur le groupe BAI a été mis à la disposition du public ce midi.

La firme singapourienne s’est penchée sur la période 2010-2013. Et vient confirmer que le groupe fondé et dirigé par Dawood Rawat fonctionnait selon un système de Ponzi. Le groupe, selon le rapport, était « insolvable sur bilan » depuis 2010.

En se basant sur les documents et informations fournis, nTan conclut que la direction du groupe BAI, Dawood Rawat inclus, était au courant de sa « situation financière très précaire » dès avril 2010. La décision de privatiser la BA Investment découle sans doute de là, estime le consultant singapourien, cette filiale du groupe de Dawood Rawat n’ayant plus alors à soumettre des états financiers consolidés qui auraient révélés sa situation financière plus que précaire.

La firme singapourienne pointe également du doigt le rôle joué par les auditeurs, soit KPMG et BDO, en continuant à émettre des « unqualified (or “clean”) audit opinions ».

Lire le rapport dans son intégralité

A suivre : la vidéo de la présentation du rapport par le Gouverneur de la Banque de Maurice, Ramesh Basant Roi.