Il tient parole. Sunil Bholah réclame Rs 500 000 de dommages à Sunil Jhugroo. Le ministre des Entreprises et des Coopératives ne digère pas les allégations d’ingérence de l’ex-président du caretaker board de la Vacoas Popular Multi Purpose Co-operative Society à son encontre.

Bholah conteste les points avancés par Jhugroo dans son affidavit juré le 20 décembre 2017. Ce dernier avait affirmé que le ministre était intervenu dans le processus de vente d’un terrain de la coopérative à Flic-en-Flac.

Les propos de Jhugroo sont «délibérés, faux, malveillants et incorrects» et ont été «fabriqués» pour lui nuire personnellement et dans sa fonction de ministre, soutient Bholah.

S’il estime le préjudice et les torts causés à Rs 50 millions, le ministre n’en réclame que Rs 500 000.

La vente du terrain en question n’a pas abouti. L’acheteur s’est retiré suivant la polémique entourant cette transaction. Celle-ci avait fait l’objet, en avril dernier, d’une Private Notice Question.

Sunil Bholah réclame Rs 500 000 de dommages à Sunil Jhugroo by ION News on Scribd