Nous vous l’avions appris en fin de semaine dernière. Le bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) le confirme aujourd’hui. Showkutally Soodhun sera poursuivi en Cour intermédiaire pour outrage à un membre de l’Assemblée nationale. Cela fait suite à ses menaces contre Xavier Duval, à la mi-juillet, lors d’un rassemblement à Flacq.

Le communiqué du bureau du DPP note que le vice-Premier ministre n’a pas contesté avoir prononcé le discours duquel ses propos polémiques ont été extraits et relayés.

Selon ce que dispose la section 156 (1) du Code pénal (voir p. 49 ici ou extrait ci-dessous), le vice-Premier ministre encourt une peine d’emprisonnement et une amende maximale de Rs 100 000.

Le bureau du DPP confirme: Soodhun poursuivi pour outrage à un dépositaire de l’autorité publique by ION News on Scribd