C’est au tour de la Banque de Maurice (BoM) de sortir de sa réserve. Aucune compagnie liée à Álvaro Sobrinho n’a fait de demande pour une licence bancaire, affirme le régulateur dans un communiqué émis cet après-midi. La question d’un refus ne se pose donc pas, poursuit-il.

La BoM précise, dans la foulée, que le ministère des Services financiers avait proposé l’introduction d’une nouvelle licence, soit l’Investment Adviser – Corporate Finance, émane du ministère. Il est possible que les activités sous cette licence et celles tombant sous l’Investment Banking, poursuit le communiqué, et donner lieu à un « arbitrage réglementaire ».

C’est ce qui explique que la BoM a agréé à ce que l’Investment Banking Licensing soit transférée à la Financial Services Commission.

Lire le document ici