Follow Us On

Slider

Si la collaboration sporadique existe, elle a besoin d’être formalisée pour produire davantage de résultats. Le Commissaire de police, le directeur de la Financial Intelligence Unit (FIU) ou encore le patron de l’Anti Drug and Smuggling Unit s’entendent pour dire que l’action de leurs services respectifs gagnerait en efficacité s’il est encadré par un protocole de collaboration.

C’est au siège de l’Independent Commission against Corruption que les responsables de la Banque de Maurice, la FIU, la Financial Services Commission, la Gambling Regulatory Authority, l’Integrity Reporting Services Agency, du service pénitentiaire ou encore de la Mauritius Revenue Authority se sont réunis pour une seconde réunion de coordination, après celle du 14 juin dernier. Qui devrait déboucher, après de nouvelles discussions, sur un protocole d’accord régissant la collaboration entre elles.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Affaire Roches-Noires: Son nom cité, Bhadain évoque un «complot du PTr et de Ramgoolam»

Roshi Bhadain et sa famille ont bien séjourné à cet hôtel 5-étoiles du nord-est en 2015. Mais la facture, il...

Close