Follow Us On

Slider

Sanjit Teelock n’est plus. L’ancien dirigeant du Mouvement travailliste démocrate (MTD) a poussé son dernier soupir à l’âge de 58 ce samedi 16 mars à l’hôpital Victoria, à Candos. Il avait admis à l’unité des soins intensifs dans la soirée d’hier pour des complications.

Anil Bachoo qui faisait partie du MTD loue son intelligence et son élégance. Tout comme l’ancien chef de la diplomatie mauricienne, Arvin Boolell, il explique que Sanjit Teelock s’est surtout distingué comme Deputy Speaker de l’Assemblée nationale entre 1991 et 1995. « Il était l’un des meilleurs », confie l’ancien ministre Anil Bachoo. « C’était quelqu’un de très fin qui connaissait et faisait respecter les Standing Orders », souligne Arvin Boolell.

Sanjit Teelock avait aussi été le conseiller du ministère des Collectivités locales, sous Hervé Aimée, entre 2010 et 2014. Anil Bachoo se souvient de lui comme étant un «bosseur» et une «encyclopédie vivante». C’est d’ailleurs lui qui a largement contribué à la rédaction de la Local Government Act de 2011. En 2006, il a été le président du conseil d’administration de la State Informatics Ltd (SIL).

Secrétaire général du MTD, né de la cassure avec le Parti travailliste et dont il a gardé le sigle pour son adresse électronique, il s’est allié au Mouvement militant mauricien (MMM) aux législatives de 1987. Après avoir été maire de Curepipe, il sera enseignant du Collège de St-Esprit. Il a aussi été président de la English Speaking Union. Il était marié à Sundee Beedassy.

 

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News
Jugnauth à Vienne : Drogue synthétique et soutien psychosocial parmi les défis pour Maurice

Mesures de répression mais aussi d’accompagnement pour les usagers de drogue… Pravind Jugnauth a fait un tour d’horizon de la...

Close